Alerter la population des risques d’intempéries

Alerte à la population des intempéries avec des SMS

Durant la nuit du lundi 29 octobre 2012, un déluge de pluies torrentielles s’est abattu sur de nombreuses communes du Pas-de-Calais. Elles ont inondé certaines caves et habitations dans près d’une  trentaine de communes qui furent touchées par ces intempéries. Heureusement aucune victime de la montée des eaux n’est à déplorer dans le Pas-de-Calais.

Après les Inondations une grande partie du littoral du Pas-de-Calais est resté en vigilance orange jusqu’à ce lundi 5 novembre  2012 afin de laisser en alerte la population sur les risques d’une nouvelle inondation en cas de pluie.

Alerter la population des inondations du Pas-de-Calais

Une sollicitation des pompiers du Pas-de-Calais eu lieu afin d’intervenir une quarantaine de fois sur les villes victimes de crues des eaux causées par les importantes précipitations et des marées.  Le débordement des cours d’eaux toucha également des petites villes telles que Cormont, Longvilliers, Brexant-Enocq, Hubersent, Cucq et leurs alentours ainsi que les villages alentours dans la vallée de la Canche, de la Dordonne et de la Course.

Un tel incident climatique ne s’était pas produit depuis 1981, cependant l’alerte de la population est aujourd’hui possible afin de causer un minimum l’effet de surprise et blessés à comptabiliser.

L’eau a pu atteindre dans certaines habitations cinquante centimètres de hauteur d’après Yves Martel, le maire de la commune de Longvilliers qui fut la plus touchée par la crue des eaux.

Plus encore à Hubersent, une ville se trouvant au nord de Montreuil, à une quinzaine de kilomètres de celle-ci, quatre domiciles ont été submergés par près d’un mètre d’eau et 10 personnes ont été mises en sécurité. De nombreuses opérations de sauvetage de bétail, furent également mises en place.

Alerte à la population,  l’ouragan Sandy

Malgré une population alertée, les dégâts causés, par la tempête Sandy sur la côte Est des États Unis annonce un lourd bilan avec près de 161 morts dont 92 aux Etats Unis et 51 à Haïti.

Les habitants de certaines villes ont été privés durant plus de 8 jours d’électricité et de chauffage alors que la température d’été est bien finie. Certain habitants ont décidé de rester sur place, d’autres ont préféré quitter leur domicile afin de rejoindre des refuges.

Beaucoup de quartiers de la ville de New York sont inaccessibles ou presque par la saturation des deux tunnels permettant de rejoindre certains quartiers de  New York (Manhattan).

Malgré ces incidents près de 90% des écoles News Yorkaises devraient reprendre leurs activités ce lundi 5 novembre après un peu plus de 5 jours d’inactivité. Même si une majorité de la population n’est pas informée de la réouverture des classes. Le marathon de New York  a été annulé la veille de son départ pour soutenir les habitants encore sans électricité et pour rendre hommage aux 41 New Yorkais,  morts lors du tragique ouragan Sandy.