Crisis Center Belgium, privilégiez les SMS, ne saturez pas le réseau téléphonique

Gestion de crise en belgique lors des attentats bruxellePrivilégiez l’envoi de SMS plus qu’un appel vocal.

Après les terribles et lâches attentats qui viennent de frapper Bruxelles au cœur de l’Europe, toutes les autorités et tous les centres décisionnels de gestion de crise, demandent à ne pas saturer les réseaux téléphoniques et souhaitent que l’on privilégie les SMS, pour communiquer.

La capitale Belge a été bloquée hier, presque toute la journée, et de nombreuses personnes ont tenté de s’informer et d’informer leurs proches ou bien les autorités, en utilisant les réseaux téléphoniques. Tout autour des sites concernés, centre de Bruxelles et aéroport de Zaventem, de gros pics de communications ont été constatés, d’où l’appel à utiliser et envoyer des SMS.

Même sur Twitter, les appels étaient relayés #saventem#bruxelles, avertissait, dès le début de la matinée de la possible saturation téléphonique (Base ex-KPN Belgique) :  “Privilégiez les SMS pour contacter vos proches #zaventem#bruxelles”, ajoutait l’opérateur.

D’ailleurs, des numéros d’urgence pour cette crise, ont été publiés à cet effet, tant en Belgique, qu’en France :

+ 32 (0) 2 506 47 11   / + 33 (0) 1 45 55 80 00 .

Résultat et sans le vouloir, selon la presse Belge, La dernière Heure, les appels ne passaient pas, et plus  les personnes faisaient des tentatives en ce sens, plus la crise s’amplifiait.

Le Centre de Gestion de Crise Belge demande à ce que les SMS soient utilisés

A tel point que le Crisis Center Belgium a très rapidement du intervenir, et demander à tous, de communiquer par Textos, SMS, ou autres réseaux sociaux, pour alléger les lignes.

Le message  initial exact le  22 Mars à 10 : 20 ,  est :

CrisisCenterBelgium@CrisiscenterBE     N’encombrez pas le réseau TEL à #Bruxelles, privilégiez les SMS et les réseaux Sociaux pour rassurer vos proches, réseau saturé.

Suivi dans la journée par un autre message,   le  22 Mars à 13 : 16 afin de ne pas surcharger INTERNET   : CrisisCenterBelgium@CrisiscenterBE   Pour ne pas surcharger INTERNET, limitez le  à #streaming vidéo ou musique , #Brussels #Bruxelles

 

Aide et entre-aide pour les Belges par SMS

Il convient de noter, qu’à travers tous les réseaux sociaux, un grand nombre de messages d’entre-aide ont circulé toute la journée, proposant de l’aide ou bien de l’hébergement ponctuel.  Même le Ministre de Télécommunication y est allé de son message, et a fait en sorte que des sites de Wifi, tels que Telenet ont été rendus gratuits pour 24  heures.

Idem le mot-dièse #kwikhelpen (« je veux aider »), a rassemblé des milliers de messages, de personnes proposant de l’aide pour les transporter (plus de bus, plus de métro), ou bien un simple hébergement pour la nuit. C’est de la pure solidarité.

Sans vouloir tirer de conclusions quelles qu’elles soient, il convient de noter que dans le cas d’une gestion de crise, l’envoi de SMS et sa facilité d’utilisation, font encore mieux que tout autre moyen de communication, pour informer et prévenir les gens en tous lieux et à toute heure.

 

Les réseaux téléphoniques saturés, sont devenus archaïques

Si tout le monde le pense, pourquoi ne pas se rendre à l’évidence, en termes de communication, les PME sont plus performantes que les grands groupes de communication.

Et la communication directe, soit par SMS, soit par les réseaux sociaux est bien plus performante, que la volonté de passer des appels en cas de crise, appels qui ne passeront pas à cause des réseaux saturés et engorgés.

Même la Maire de Paris Anne Hidalgo s’y met, en affirmant que le 112 ou le 17, sont totalement dépassés et qu’un simple SMS, qui  de plus n’a pas les mêmes besoins en connexion, que pour passer un appel, serait largement plus efficace et plus performant.

De plus comme le signale Jean-François Pilou, le fondateur su site comment ça marche, même les grands mères savent envoyer des SMS, et l’utilisation de smartphones et autres outils de nos jours permet simplement non seulement de communiquer, mais aussi d’échanger avec des plateformes, pour indiquer sa position en plus du message d’urgence souhaité. (source : lesinrocks.com )

Plus d’information sur nos solutions de

Source de l’article Crisis Center Belgium :